Mission de deux Shegués de l’UCC à Lubumbashi

Dans le cadre d’une mission technique organisé par le programme UniversiTIC, les shegués[1] de l’Université Catholique du Congo (UCC) se sont rendus à l’Université de Lubumbashi (UNILU) afin d’échanger sur l’infrastructure réseau et sur quelques problèmes techniques rencontrées dans GP7.

Lubumbashi est une petite ville de 747 km2 avec climat magnifique, belle fraicheur et un soleil clair mais tendre sur la peau, n’ayant que 7 communes mais très peuplée. Les habitants de cette ville sont simples, polis et très accueillants. Le centre-ville est le point de départ vers toutes les destinations et les distances entre deux destinations ne sont pas très longues. A peine dans un taxi et hop on arrive à destination et pour une même destination les trajectoires des taxis diffèrent selon le chauffeur, ce que nous avons trouvé très intéressant vu que nous venons de Kin la belle, où les trajets en bus ou en taxi sont toujours longs et les embouteillages n’en parlons même pas. La nourriture aussi était excellente.

Les objectifs de la mission étaient axés sur l’échange technique entre administrateurs Système et Réseau et les développeurs pour la Mise à jour des modules, de la base de données et du centre de rapport GP7 et la modification de l’application aux besoins spécifiques de l’UCC.

Pendant notre passage à Lubumbashi, nous avons pu, non seulement visité le service des ressources informatiques, mais aussi les 3 campus géographiquement séparés de l’UNILU. Nous avons constaté que la connexion internet et l’ensemble des services offerts par le SRI partent du building administratif vers les autres campus, par fibre optique pour certains et par réseau sans fil pour d’autres. Le service RI s’est récemment occupé de la mise en place d’un service Helpdesk qui sera à l’écoute du personnel administratif, des professeurs et des étudiants. Il se charge de l’élaboration du guide de l’étudiant, d’assurer la maintenance du réseau et de développer des applications.

Une autre visite qui nous a marqué, même si ce n’était pas sur le plan professionnel, est la visite au jardin zoologique, qui est une merveille. Il propose à ses visiteurs un cadre familial agréable et convivial, offrant un aperçu de la richesse de la faune et de la flore congolaises. Nous avons eu l’occasion de prendre quelques photos avec Sherkan (le tigre du roman du livre de la jungle), même s’il n’était pas content de notre présence… il s’est éloigné de nous lorsque nous nous sommes approchés de sa cage. Simba King (le roi lion) et sa reine Nala, le vieux Rafiki (conseiller du roi), etc.

Le repos nous a renforcés pour mieux finaliser notre programme de travail… Nous avons travaillé sur l’élaboration d’un guide de configuration et d’installation de GP7 pour les administrateurs et sur le développement de la base de données. Les documents sont en révision par les administrateurs systèmes et réseaux de l’UCC et de l’UNILU.

Une partie de notre temps a été dédié à une étude de faisabilité de la liaison point à point entre UCC Limete et UCC Mont-Ngafula, afin de déterminer théoriquement la possibilité de mettre en place une infrastructure réseau sans fil qui permettra l’échange de données entre les deux campus. Celle-ci a donné un résultat très satisfaisant qui fera l’objet de soubassement du dit projet : ce projet nous permettra de faire passer la vidéo, la téléphonie fixe, l’internet et les données de toutes les applications de l’UCC directement sur notre propre infrastructure.

Cette mission organisée par le programme UniversiTIC en commun accord avec l’Université Catholique du Congo s’est déroulée dans un climat très apaisé et surtout avec une implication totale de tout le monde ; elle a été très bénéfique pour notre institution comme pour l’UNILU. Pour Christelle, ce fut l’occasion de se rendre pour la 1ère fois à Lubumbashi, de découvrir une autre ville de la RDC, de connaître les habitudes d’une autre population et de se familiariser avec leur mode de vie. Par contre, beaucoup de nostalgies pour Yves et une occasion de plus pour revoir sa ville natale qui en ce moment est en expansion spectaculaire.

Notre mission ne restera pas sans suite : Afin d’atteindre dans un délai raisonnable, les objectifs prévus, un chronogramme GP7 est en élaboration en commun accord avec les administrateurs systèmes et réseaux de l’UNILU et aussi un projet d’interconnexion de deux campus de l’UCC sera déposé auprès des autorités pour approbation.

Yves NGOIE et Christelle NKU

Shegué et  sheguette.

[1] Les « shégués » sont des enfants de la rue sans domicile fixe. Cette appellation est aussi employé pour les administrateurs réseaux du programme UniversiTIC: ils passent leur vie à faire des configurations, restent parfois tard au bureau et certains ont même eu déjà à passer la nuit sur le lieu de travail et parfois lorsqu’ils vont tous se détendre après une dure et longue journée de travail ils ne rentrent chez eux que le lendemain ou ils vont droit vers l’aéroport pour prendre leur avion.

2 Commentaires

  1. Hum, UCC en marche… bravo, avec espoir que tout marchera bien.

  2. Steve Chitekulu

    Voici les Shégués vaillants… Parcourir le Congo pour des échanges !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :