Présentation des projets des établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaires de la RD Congo à l’équipe SCIENTIC-Nord

Mots clés: Projet, Enseignement, Blended learning; Moodle, Claroline connect,
Sur invitation de l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (ARES), 4 établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) ont défendu 8 projets devant l’équipe SCIENTIC-Nord en présence de deux experts de la KUL et de l’UCL.

La journée du lundi 17/11/2014 était consacrée aux 3 communications de l’Université de Lubumbashi (UNILU). Le professeur Narcisse KALENGA a plaidé en faveur de la Création d’une Unité des Technologies et d’appui à l’Enseignement (UTE). Cette unité aura pour mission d’assurer la promotion du Blended learning et des MOOCs. Les projets des professeurs MWEPU FYAMA et JP. KATOND focalisent leurs attentions sur des cours particuliers.

En marge de ces exposés, les experts belges ont développé les qualités de deux plates-formes pédagogiques (Moodle et Claroline connect) susceptibles d’être adoptées par les universités congolaises.

Le mardi 18/11/2014 a connu les interventions d’autres délégués des universités congolaises.

A travers le projet « Appui à la gestion des informations intra et inter institutions universitaires » l’Université Pédagogique Nationale (UPN) vise à désenclaver l’ESU par une gestion des formations et informations intra et inter institutionnelles et à développer un système flexible et moderne de communication. Pour sa part, l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA) compte moderniser l’enseignement par l’usage de MOOCs en ciblant le cours de langage de programmation dispensé par le Professeur Simon KIDIAMBOKO.

Le professeur MIMBU a l’ambition de mettre en place une plate-forme d’E-Learning à l’Université Catholique du Congo (UCC). Quant aux professeurs Lucien ZIHINDULA et Jean-Dominique UYERGIU de l’Université Catholique de Bukavu (UCB), ils ont respectivement présenté: « Enseignement des mathématiques par l’Intégration des TIC (EMITIC) » et  » Implémentation d’une plate-forme de pédagogie universitaire ». Alors que le premier vise l’amélioration de la qualité de l’enseignement de mathématique à l’UCB, le second cherche à résoudre les problèmes d’accès à un enseignement de qualité.

L’atelier Scientic a eu le mérite de réunir d’éminents professeurs qui manifestent leur volonté de propulser l’Enseignement Supérieur et Universitaire de la RD Congo. A cet effet, ils voudraient s’appuyer sur les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) en vue d’introduire les innovations pédagogiques à travers le pays. Ainsi, ils ont convenu d’installer une plate-forme pédagogique dans chacune des institutions représentées et de développer des cours en ligne. Le choix de la plate-forme est à opérer entre Moodle et Claroline Connect.

Les participants saluent l’initiative de l’ARES et souhaitent que la collaboration entre les universités belges et congolaises se poursuive à travers la réalisation des projets d’intérêt commun.

Un commentaire

  1. Nicole

    Tres interessant! Merci cher professeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :