L’EQUIPE TECHNIQUE UNIVERSITIC PARTICIPE A DISTANCE A L’ICANN 51

La 51e réunion internationale de l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, https://www.icann.org/) s’est déroulée à Los Angeles aux USA du 12 au 18 octobre 2014. Avec un calendrier bien nourri, plus de 2500 participants venus du monde entier ont eu à échanger sur quatre axes principaux, notam-ment: l’internationalisation de l’ICANN, la transition de l’IANA (Internet Assigned Numbers Authority, https://www.iana.org/), la surveillance sur le Net après l’affaire Snowden, le futur de l’Internet.

L’ICANN a offert à plusieurs pays à travers le monde la possibilité de participer à distance (http://isoc-ny.org/p2/7090). La République Démocratique du Congo a qualitativement contribué à la plénière de cette 51e réunion internationale en formulant certaines suggestions sur le processus de la mutation de l’ICANN et la transition de l’IANA. Ces suggestions se sont appesanties sur le cas de l’Afrique dans ce processus. La communauté technique de la RDC a proposée que des consultations régionales soient envisagées en impliquant davantage les organisations régionales telles que la CEDEAO, la CEEAC, le COMESA et la SADC sous la supervision de l’UNION AFRICAINE.
Cette option peut optimiser la participation de tous les acteurs sans exclusion suivant l’approche des multiples parties prenantes, communément connu sous le vocable « MULTISTAKEHOLFER ». Cette approche fait déjà son expérience au sein de l’ICANN, du Forum sur la gouvernance de l’Internet et a connu un grand succès lors du NetMundial (http://netmundial.br/fr/about/) en Avril 2014 à Sao Paulo au Brésil.
Monsieur Fadi Chehade, Président de l’ICANN, a soutenu cette proposition en demandant à Mr Pierre Dandjinou, Vice Président chargé de la stratégie africaine pour l’ICANN, d’explorer les voies et moyens pour définir le cadre de collaboration avec les organisations régionales telles que formulées par la communauté technique de la RDC.
La participation de la RDC s’est déroulée à distance dans la salle de formation du Campus Numérique Francophone de Kinshasa (AUF) (http://www.auf.org/implantations/?region=1&type=Campus+num%C3%A9rique+francophone), en présence de l’équipe du projet technique du projet UniversiTIC (https://universitic.wordpress.com/) / CEDESURK (http://www.cedesurk.org/). Chaque année, ICANN organise 3 réunions internationales de façon rotative dans les 5 continents.

PERSPECTIVES

Du 08 au 12 février 2015, Marrakech au Maroc abritera la 52e Réunion internationale de l’ICANN. Dans cette optique, le CAFEC, structure certifiée de l’ICANN, propose à l’AUF et au CEDESURK, l’organisation de cette participation à distance simultanément à Kinshasa, Lubumbashi et Kisangani afin de permettre aux communautés techniques de ces trois provinces de partager avec la communauté technique mondiale leurs préoccupations, suggestions et/ou contributions.
Dès que cette option est admise, ICANN sera informé pour lui permettre d’envisager les dispositions techniques et technologiques nécessaires au bon déroulement de cette participation à distance selon le programme qui sera publié par l’ICANN. Ce dernier prévoit généralement un modeste fond de soutien pour ce genre d’activité.

A court et moyen terme, des ateliers techniques de formation seront organisés et financées par l’ICANN. Ces ateliers de formation se dérouleront également partout où l’AUF et UNIVERSITIC (projet VLIR-UOS http://www.vliruos.be et ARES-CCD http://www.cud.be) sont implantés. Dans cette optique, il est également prévu un séminaire de formation sur la gouvernance de l’internet avec l’appui technique et financier du secrétariat du forum sur la gouvernance de l’internet qui a son siège à Genève. La communauté technique de la RDC peut servir de leadership pour les entités non gouvernementales.

Pour soutenir les meilleures pratiques en TIC et, plus particulièrement, les initiatives des jeunes dans le domaine de la technologie numérique, la communauté technique de la RDC devra penser à organiser chaque année des événements pour primer ces jeunes afin de leur permettre de participer aux compétitions régionales et internationales. Ces événements peuvent être organisés dans le cadre de la « semaine des TIC en République Démocratique du Congo » de façon rotative de Kinshasa vers les provinces.

Fait à Kinshasa, le 21 octobre 2014

SCHOMBE BAUDOUIN
Volontaire International de la Francophonie en provenance du Bénin
Chargé d’assistance au projet IFADEM (http://www.ifadem.org/fr)
au Campus numérique Francophone de Kinshasa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :